J'ai souvent entendu les couplets suivants lorsque je cherchais à comprendre les réticences de certains à passer à un système d'exploitation libre comme une distribution GNU/Linux (parmi toutes celles existantes notons les plus connues : Ubuntu / Linux Mint, Fedora, et Debian), à la place de pirater une licence de Microsoft Windows qui en plus d'être illégale, aura toujours le risque d'être marqué comme invalide et de donner une expérience utilisateur lamentable, ou de s'en faire fourguer un à l'achat d'une machine montée dédiée au grand public, donnant une expérience utilisateur tout aussi lamentable pour le libriste convaincu que je suis :

Non mais il n'y a pas de jeux.

Je vais tâcher de vous démontrer le contraire.

Mes programmes ne fonctionnent pas.

Il est pour le moins évident --- mais certainement pas pour tout le monde --- qu'un .exe ou un .msi ne fonctionneront pas sous GNU/Linux : chaque système différent --- que ce soit une distribution GNU/Linux, Mac OS, ou Microsoft Windows --- impose d’utiliser soit d’autres versions d'un même programme si elles sont disponibles, d’autres types de paquets (les .exe et les .msi pour Microsoft Windows, les .dmg pour Mac OS, les .rpm pour Fedora, les .deb pour Debian, Ubuntu et autres Linux Mint), soit simplement des alternatives --- si elles existent, évidemment --- aux programmes désirés.

Agreuh, Call of Duty.

Ceux-là sont irrécupérables, alors passons à ce qui visiblement pose souci.

Jouer, c'est tout ?

Loin de soucis éthiques, techniques ou pécuniaires, ce qui en bloque pas mal ce seraient leurs jeux (ou la perspective de jouer en général) qui ne tourneraient pas sous GNU/Linux et, évidemment, ce serait de la faute du pingouin et du gnou si les studios de développement se focalisent logiquement sur ce qui constitue au moins 90% du marché informatique, soit Microsoft Windows, ou les consoles que je n'envisage pas par facilité. Je ne peux pas blâmer les studios de développement visant le plus large public, seulement regretté-je ce choix car ce pourrait être un moteur de conversion d'une rare efficacité.

Mesdames et messieurs, haro sur ce vil mensonge ! , sur cette information parcellaire et trompeuse ! Je vous le dis, il est parfaitement possible de jouer dans le monde libre, et pas qu'un peu ! Que les jeux soient tant payants que gratuits, libres ou prioritaires, je ne distinguerai que trois catégories de jeux dans cet article :

  • ceux qui fonctionnent directement ;
  • ceux qui fonctionnent avec Wine ;
  • ceux qui ne fonctionnent pas du tout, parce qu'il y en a quand même.

Hop, sans les mains.

Pour ceux qui fonctionnent directement, la liste est longue (mais pas assez, du moins il faut croire, enfin si certains ont des doutes ce n'est pas de ma faute) et plutôt connue des GNU/linuxiens de tous les jours, regroupant des jeux tels Tux Kart, Super Tux, Frozen Bubble qui a déjà dix ans cette année, des jeux de cartes ou de plateau (la panoplie classique du parfait adepte de bureautique), Frogatto --- un jeu tout mignon où vous contrôlez les aventures d'un grenouille, je sais ça à l'air trépidant ! --- ou encore Dwarf Fortress, un jeu de stratégie immersif dont le but est tout simplement de vous faire perdre : survivez avec votre colonie naine, le plus longtemps possible, de toutes façons vous perdrez à un moment ou l'autre, essayez de vous amuser entre temps.

[caption id="attachment_370" align="aligncenter" width="470"] Non, votre écran n'est pas cassé.[/caption]

Petite particularité de ce dernier jeu : les graphismes pourront être déroutants pour certains, puisque Dwarf Fortress se joue dans un terminal, en ASCII, mais l'on s'y fait très vite au point de se rendre compte que c'est le rendu le plus efficace qu'il serait possible d'avoir pour un tel jeu. Toute information supplémentaire ou partielle à l'écran rendrait une partie excessivement désagréable et ruinerait l'amusement lié au jeu.

[caption id="attachment_373" align="aligncenter" width="470"] De vieux et bons souvenirs.[/caption]

Pour les férus de jeux de stratégie en temps réel qui regrettent comme moi le déjà trop vieux Age of Empire, je conseille 0 A.D. (soit l'an 0 de notre ère, qui n'existe pas noterons les plus pointilleux), un jeu en développement très actif mais déjà prometteur et, ma foi, tout à fait jouable ! C'est le genre de jeu créé de longue haleine, par une équipe de motivés ; chaque mise à jour apporte des améliorations radicales, je m'en souviens d'une qui s'était attaqué à la réécriture des robots ennemis, il m'a fallu du temps pour m'adapter et parvenir à gagner à nouveau !

[caption id="attachment_394" align="aligncenter" width="470"] C'est vieux, moche et libre. Que demande le peuple ?[/caption]

Dans la même veine de jeu utilisant des mécaniques classiques, je noterai Micropolis (en anglais), un jeu basé sur le code source original de SimCity, premier du nom ! Dans le même ordre, il y a OpenTTD, un jeu de simulation opensource basé sur le déjà vieux Transport Tycoon Deluxe, un jeu d'une richesse impressionnante sur lequel vous pourrez passer des heures à développer votre pays, télécharger des petits packs d'ajouts d'infrastructures, de moyens de transports, de thèmes, ...

[caption id="attachment_526" align="aligncenter" width="470"] Captial city with river.[/caption]

Mais il y a aussi des jeux commerciaux/propriétaires bien connus, tels Doom, Quake, Enemy Territory, Serious Sam, les vieux épisodes de Simcity 2000 et Simcity 3000, Minecraft, Unreal Tournament 2004, et bien d'autres ! Parfois cela nécessite un peu de chipotage, soyons sincères, mais la plupart des distributions intègrent dans leur wiki les trucs et astuces quant à l'installation de ces jeux que l'on reconnaîtra sous Windows mais qui fonctionnent pareillement sur d'autres systèmes d'exploitation.

[caption id="attachment_378" align="aligncenter" width="470"] Un Humble Bundle, en toute simplicité.[/caption]

Cette distribution sur de multiples systèmes me permet d'évoquer une entreprise qui mérite d'être plébiscitée à mon avis : le Humble Indie Bundle. Il s'agit d'une opération distribuant à prix plus ou moins libre (il y a un minimum imposé) des jeux qui tournent sur GNU/Linux, Microsoft Windows et Mac OS, certifiés sans aucun verrou numérique (DRM) et à mon avis d'une très grande qualité. Certes ces jeux ne sont pas de ces mastodontes du jeu vidéo ayant une équipe qui derrière permet de poser un jeu aux moyens parfois titanesques, mais la passion et la ferveur de certains développeurs donne des jeux parfois courts, parfois simples, mais toujours avec cette dose d'imagination et de prise de risque qui manque si cruellement à certains gros titres commerciaux.

Cette opération n'est pas gratuite non plus, il ne faut pas exagérer, mais le prix est subdivisé à la convenance de l'acheteur entre des associations caritatives, les développeurs du jeu et les prestataires d'Humble Bundle, en toute transparence. Une note intéressante, je trouve, c'est que les utilisateurs de GNU/Linux sont les plus généreux donateurs (lien en anglais) de l'opération ! Ils déboursaient en moyenne 14$ en 2010 pour 7$ venant de nos chers Windowsiens.

[caption id="attachment_377" align="aligncenter" width="470"] Trine, un excellent jeu de plateforme ![/caption]

Les Humble Bundles ont déjà pu publier des jeux tels World of Goo, Trine que j'ai trouvé excellent, Machinarium et Osmos qui sont un régal pour les yeux ou les oreilles (notez qu'il n'est pas rare de trouver la bande son en libre téléchargement, comme c'est le cas pour World of Goo), plus autant de pépites que de jeux plébiscités. C'est clairement une initiative à suivre de près pour qui a envie de jouer pour pas trop cher à des jeux de qualité sur un système d'exploitation GNU/Linux.

Je ne pourrais finir cette partie sans parler du studio Stabyourself, dont le nom est on ne peu plus éloquent une fois que l'on a essayé l'un de leurs jeux : c'est tellement difficile, absurde et/ou déjanté que l'on croit qu'il vaudrait mieux en finir, et vite.

[caption id="attachment_382" align="aligncenter" width="470"] Ceci n'est pas une blague.[/caption]

Fondé début 2011, ce petit studio composé de seulement deux développeurs s'est donné pour but de livrer des jeux formidables à la foule en délire. Un plaisir ne venant jamais seuls, tous leurs titres tels que Mari0, un clone du premier Mario agrémenté d'un Portal Gun histoire de le rendre un peu plus nerveux --- barge ---, NotTetris ou quand Tetris se voit doté d'un moteur physique et devient tout simplement injouable et vous énerve des heures durant, vous qui essayez de faire rien qu'une ligne au moins, puis le jeu d'énigmes Ortho Robot qui joue proprement sur les perspectives au travers d'un jeu d'énigmes détonnant, et d'une grande richesse.

Wine.

J'ai introduit Wine au début de cet article, sans plus de précision. Me direz-vous, qu'est-ce donc que ce drôle de vin ? Wine, c'est --- dit Wikipédia --- un logiciel qui permet d'utiliser sous GNU/Linux ou Mac OS des programmes conçus pour fonctionner sous Microsoft Windows. L'installation ne fonctionne pas toujours, ce serait trop beau, mais pas mal de jeux fonctionnent, pas trop mal voire impeccablement.

De plus, puisque ce programme est opensource, il existe quelques programmes liés au projet permettant une prise en main beaucoup plus simple du programme. D'expérience, je conseille PlayOnLinux, qui intègre des mécanismes d'automatisation de l'installation, pour le bonheur des joueurs qui refusent de se prendre la tête.

[caption id="attachment_374" align="aligncenter" width="470"] Testé et approuvé.[/caption]

Même si ce n'est pas la panacée, vous pourrez sans trop de peine dépenser des heures sur des jeux tels Assassin's Creed, Call of Duty --- souvenez-vous du début de l'article ! ---, Command and Conquer, la saga Dead Space, Dragon Age, Fallout, Mass Effect, Portal, la série des Elder Scrolls dont, oui, Skyrim sur lesquels même les pingouins peuvent prendre une flèche dans le GNU genou (en anglais), la série des Sims (hélas, mais il y a bien des dingues pour installer ça), ou World of Warcraft pour ne citer que les licences les plus connues.

Quelques jeux en vrac :

Arcade

  • Frogatto and Friends
  • Me and my Shadow
  • World of Goo
  • Osmos
  • Ortho Robot
  • Voxatron
  • No Time to Explain
  • Frozen Bubble
  • M.A.R.S. – A ridiculous shooter
  • Gridwars
  • Frozen Bubble
  • Astromenace

Action

  • Shadowgrounds
  • Shadowgrounds Survivor
  • Steelstorm

Course

  • Armagetronad
  • Super Tux Kart

RTS

  • Oil Rush
  • 0 A. D.
  • King Arthur’s Gold
  • Heroes of Newerth
  • Dwarf Fortress

TBS

  • HedgeWars
  • Battle for Wesnoth
  • Frozen Synapse

FPS

  • Urban Terror
  • Cube 2 : Sauerbraten
  • Assault Cube
  • Warsow
  • Wolfenstein: Enemy Territory
  • True Combat: Elite
  • Enemy Territory: Quake Wars
  • World of Padman
  • Unreal Tournament 2004
  • Red Eclipse
  • Prey
  • Teeworlds
  • Amnesia : The Dark Descent
  • Penumbra

Alors, qui a dit qu’on ne pouvait pas jouer sous GNU/Linux ? – Article original par moi-même.